Route départementale 952
04120 Rougon
Besoin d’informations ?
04 92 83 67 49

 
visite_virtuelle_360

HISTOIRE

Père Guy GILBERT

Guy est né en Charente-Maritime, à Rochefort sur mer, le 12 septembre 1935 dans une famille ouvrière de quinze enfants.
Sa vocation se déclare très tôt, à l'âge de treize ans et c'est comme séminariste qu'il accomplit son service militaire en plein guerre d'Algérie. Il est ordonné prêtre en 1965 et nommé vicaire à Blida en Algérie.

Là-bas, Guy GILBERT rencontre dans la rue un enfant de 12 ans qui vient se réfugier chez lui et oriente une seconde fois sa vie, puisqu'il décide alors de se consacrer pleinement aux enfants des rues.

Après 13 années en Algérie, Guy GILBERT retourne à Paris en 1972. Il s'installe alors dans le 19ème arrondissement et sillonne en moto les rues de la capitale afin de venir en aide aux adolescents livrés à eux-mêmes. Afin de comprendre au mieux ce que ces derniers peuvent vivre, il adopte leur look et leur langage, ce qui lui vaudra le surnom de « prêtre des loubards ».
Il obtient son diplôme d'éducateur spécialisé.

En savoir + : www.guygilbert.net

L'association Père Guy GILBERT Bergerie de Faucon

Dans les années 70, alors qu'il travaille pour une équipe de prévention dans les rues de Paris et organise des camps de jeunes dans les Gorges du Verdon, l'idée naît de créer sa propre structure d'aide aux jeunes.

1. La permanence du 46

La permanence se situe au 46 rue Riquet, dans le 19ème arrondissement de Paris. Ouverte en 1973, elle servait à l'origine de base arrière pour le Père Guy Gilbert qui sillonnait les rues de Paris à la rencontre de jeunes marginaux. Le local du 46 avait alors pour vocation d'accueillir les jeunes en difficulté pour un hébergement provisoire et de les orienter, mais c'était avant tout un lieu d'écoute et de protection des jeunes.


Début des années 2000, la permanence s'est transformée en un lieu d'écoute, de gestion et d'aide aux anciens jeunes du lieu de vie de Faucon. En effet, tout jeune passé par la Bergerie de Faucon a le droit à une aide de l'association en cas de besoin, cette aide pouvant porter sur le logement, le travail, le permis de conduire, les démarches administratives, etc.

La permanence organise aussi les conférences de Guy et gère les courriers des amis et donateurs.


2. La Bergerie de Faucon

Guy, à la demande des jeunes, achète une ruine en 1974, au coeur des Gorges du Verdon, qu'ils rebâtiront pour en faire une magnifique bâtisse provençale, qui est aujourd'hui un Lieu de Vie pour 7 adolescents en difficultés.

Faucon devient le cœur de l'association et développe un projet innovant, basé sur la relation à l'animal, appelé zoopédagogie.